Vers une société plus inclusive pour les personnes handicapées

Le 20 mai 2020

L’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées (AQRIPH) cherche à créer une société plus inclusive en faisant la promotion des intérêts et la défense collective des droits des personnes handicapées et de leur famille. Elle le fait notamment par des représentations auprès des autorités gouvernementales nationales (ministères, organismes publics, etc.).

Les associations locales de défense des droits

Forte du regroupement de 17 fédérations régionales d’associations locales – appelées généralement « Regroupement d’organismes de promotion (ROP) » – l’AQRIPH est l’interlocutrice nationale des associations représentant les personnes handicapées et leur famille au Québec.

Trouver les coordonnées des regroupements régionaux

Rôle de représentation auprès des gouvernements

Ainsi, si vous voulez contribuer à améliorer la vie des personnes handicapées et de leur famille, la première chose à faire est de s’adresser à son association locale. Cette association en fera part à sa fédération régionale ou regroupement régional d’associations (ROP). En l’absence d’une association locale ou en cas de difficulté pour la rejoindre, il est possible de s’adresser aussi directement au regroupement régional d’associations.

Par la suite, à une des rencontres d’orientation de l’AQRIPH ou par d’autres moyens, la question pourra être partagée entre les différents regroupements régionaux d’associations locales pour mieux comprendre le problème à l’échelle nationale et identifier des solutions appropriées. Des représentations seront faites par la suite auprès des instances gouvernementales concernées.

Intégration à un camp de jour

Un parent d’un enfant handicapé constate qu’il y a un problème d’intégration à un camp de jour régulier de sa municipalité. Il le signale à son association locale. Cette dernière le partage avec d’autres associations locales par l’entremise de son regroupement d’associations locales. Le regroupement s’aperçoit que le cas est vécu dans plusieurs municipalités. Il partage sa préoccupation avec les autres regroupements régionaux à une rencontre de l’AQRIPH et on constate que le problème est national. Des représentations auprès du gouvernement du Québec deviendront alors nécessaires, dans une perspective de résolution de problème en fonction des orientations définies en concertation entre les regroupements régionaux membres de l’AQRIPH.

Article rédigé par L’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées.