Scolarisation : un aide-mémoire

Le 1 juin 2020

Les enfants handicapés ont droit à une scolarisation qui va de l’âge 4 ans à 21 ans.

École de quartier, classe spéciale, école spécialisée, école privée?

Les parents doivent inscrire leur enfant à l'école de leur quartier de résidence. Si vous n’êtes pas certains, communiquez avec votre commission scolaire en donnant votre code postal. Les dates d’inscription varient mais sont généralement en janvier de chaque année.

Le choix du lieu et du type de scolarisation dépend largement de la nature du handicap de l’enfant, de ses besoins spécifiques et des services offerts par chacune des commissions scolaires. Ces dernières feront des recommandations après avoir pris connaissance du dossier médical de l’enfant.

Si un parent souhaite que son enfant soit scolarisé dans un établissement privé, il devra défrayer la totalité des frais de scolarités, à moins qu’il existe une entente entre la commission scolaire et l’école privée en question.

Sites internet et portes ouvertes

Il est important de consulter les sites internet de la commission scolaire d’origine et de l’école de quartier de votre enfant. Lorsque nécessaire, vous pouvez consulter le site de l’école spécialisée qui vous est recommandée. L’organisation des services offerts y sera détaillée.

Participer aux portes ouvertes de l’établissement recommandé permet aux parents de prendre acte de l’organisation des services et de voir comment ils sont actualisés. Ces dates varient, vous pouvez toujours la valider sur le site de l'établissement. C’est l’occasion de faire connaissance avec les intervenants de l’établissement et de poser des questions.

Le transport scolaire

Les élèves handicapés ont droit au transport scolaire. Ce service est gratuit. Chaque commission scolaire organise ses propres services de transport adapté.

Comment constituer le dossier de votre enfant?

Les parents ont la responsabilité de constituer le dossier de leur enfant. À cet effet, la commission scolaire d’origine ou l’établissement scolaire demandera aux parents de signer des autorisations de transmission d’information. Tous les rapports présentés devront dater de moins de deux ans. Ils devront aussi être dûment signés par un spécialiste de la santé (médecin, physiothérapeute, ergothérapeute, orthophoniste, psychologue…).

Voici la liste des documents à fournir à votre commission scolaire (service de l’adaptation scolaire ou tout autre instance responsable de l’admission) :
  • Certificat médical attestant du diagnostic principal et des diagnostics secondaires (comorbidités);
  • Rapports de chacun des spécialistes de la santé ayant suivi l’enfant dans les deux dernières années, au moins;
  • Un rapport de psychologie est très fortement recommandé afin de permettre aux commissions scolaires d’assurer la meilleure orientation et les services les plus adéquats possibles;
  • Pour les familles issues de l’immigration, il faudra fournir les documents attestant du statut d’immigration. Si les documents médicaux proviennent du pays d’origine, une traduction sera nécessaire. À cet effet, il faudra communiquer avec votre commission scolaire.
Article rédigé par L'Étoile de Pacho.