Le passage à 18 ans et les testaments pour les parents d'enfants DI-TSA

Le 7 octobre 2020

Le 6 octobre dernier se tenait la soirée d’information Le passage à 18 ans et les testaments pour les parents d’enfants DI-TSA, animée par Me Joanie Lalonde-Piecharski, notaire engagée. La soirée a permis d’éclairer de nombreux aspects parfois complexes du notariat, en particulier pour les parents de personnes handicapées. Voici quelques éléments clés à garder en tête.

Le testament pour les parents d’enfants handicapés

Les testaments peuvent être réalisés de différentes manières, mais le testament notarié (fait devant notaire) reste le plus sûr pour vous et votre enfant.

Afin de s’assurer de la sûreté de votre testament, vous pouvez également faire un testament de protection, c’est-à-dire qu’il inclura une fiducie. Il s’agit d’une manière de transférer un héritage de façon sécuritaire à une personne dans votre testament. La fiducie est une manière de plus d’assurer un certain contrôle de votre héritage, afin qu’il se rende où vous le désirez.

Le passage à 18 ans des enfants handicapés

Le passage à 18 ans d’un enfant handicapé est une étape à la source de bien des angoisses pour les parents de personnes handicapées. Ce moment représente la fin de la tutelle légale des parents. Il est également à noter que le nouvel adulte, jusqu’à preuve du contraire, est considéré comme « apte » aux yeux de la loi. C’est pourquoi il est primordial de préparer cette étape majeure dans la vie de votre enfant et ce, jusqu’à 12 mois à l’avance.

Le Guide sur le passage à 18 ans rassemble toutes les informations à considérer et sert à vous accompagner à travers ce cheminement.

Vous pouvez le télécharger gratuitement au format PDF juste ici.

Afin d’avoir une vue plus en détails des éléments abordés dans cet article, visionnez l’intégralité de la soirée d’information!

Pour aller plus loin :
Consultez les fiches des ressources de la catégorie Services aux familles de la plateforme.